Depuis 2020, le marché des crypto-actifs a connu essor sans précédent. Malgré tout, ces derniers sont sujets à une volatilité importante. C’est à ce stade que l’USDT de la société Tether intervient en tant que stablecoin. Celui-ci est effectivement de plus en plus convoité par la sphère crypto. En revanche, Tether et la plateforme Bitfinex font, depuis plusieurs mois, l’objet d’une enquête aux États-Unis. En effet, la société émettrice de l’USDT intrigue la justice US en raison de ses activités jugées non transparentes.

L’USDT, le colosse des stablecoins 

En tant que jeton stable, l’USDT de Tether a la particularité de ne pas fluctuer, quels que soient les changements subis par le marché. C’est ce qui pousse les investisseurs à utiliser cette cryptomonnaie.

L’objectif principal de Tether est de faciliter les échanges de cryptomonnaies. C’est pour cela qu’iFinex, la société mère de Bitfinex, a décidé de lister l’USDT sur sa plateforme d’échange. Son volume d’échange, qui implique fortement le stablecoin, est maintenant estimé à 2 milliards de dollars par jour.

Par ailleurs, la valeur de l’actif numérique est adossée à une monnaie fiat, le dollar US, d’où son appellation « USD-T ». Chaque jeton équivaut donc à 1 dollar. De ce fait, chaque client peut échanger 1 USDT en 1 USD en fonds propre à tout moment. Toutefois, il ne fournit aucune garantie légale pour la conversion de ce stablecoin en la monnaie des États-Unis. Mais cela n’a pas empêché les clients d’investir dedans.

Tether : une véritable arnaque ?

Tether est une institution non règlementée et qui a déjà été sanctionnée par les autorités financières.

D’une part, Bitfinex, la plateforme de trading d’USDT a déjà tenté, à plusieurs reprises, de créer des partenariats avec des banques. Après avoir essuyé plusieurs échecs, elle s’est ensuite dirigée vers la banque de Panama. Néanmoins, Bitfinex n’a pas pu assurer les retraits d’argent de ses clients et a même dissimulé une perte de 850 millions de dollars. 

Lire aussi : Les réserves de Tether dévoilées au grand public

D’autre part, la capitalisation boursière de Tether a franchi le cap des 30 milliards de dollars. Étant donné que la valeur de l’USDT est adossée au dollar US, Tether a donc (théoriquement) imprimé des quantités extraordinaires de dollars en une courte période. Cela a intrigué la justice des États-Unis dans la mesure où l’entreprise n’offre aucune transparence sur la gestion de ses réserves et sur le stockage de ses actifs.

Pour couronner le tout, les fonds placés chez Tether deviennent une propriété exclusive de l’institution. Comme les investisseurs ne reçoivent aucun retour, il est légitime de se poser des questions sur la nature des activités de cette firme.

L’USDT est, depuis plusieurs années, une monnaie numérique faisant l’objet de polémique. Le fait que sa société émettrice soit qualifiée d’arnaque est dû à son manque de transparence dans ses activités. Toutefois, les USDT semblent jusque-là avoir le vent en poupe. Cela signifie donc que la plupart des utilisateurs lui accordent leur confiance. Outre les mésaventures de l’exchange Bitfinex et de Tether, le stablecoin devrait donc continuer à séduire les aficionados de cryptomonnaies, en particulier en Asie.