Du fait de la crise du Covid-19 que nous avons traversé, de nombreux investisseurs ont tourné leur attention vers les actifs durables tels que le Bitcoin et l’or.

Parallèlement à la demande croissante d’or physique, l’intérêt pour les jetons numériques adossés à de l’or a prodigieusement augmenté ces derniers temps. La cryptomonnaie dominante a longtemps laissé la place au Bitcoin, mais récemment, l’Ethereum a pris la deuxième place.

Tether Gold ou Bitcoin sont-ils des actifs durables ?

Ces crypto, comme Tether Gold, peuvent se négocier sur des bourses et des portefeuilles de cryptomonnaie. Depuis septembre 2019, un certain nombre de nouveaux jetons adossés à de l’or ont été émis par des sociétés de cryptographie établies, telles que Tether, Paxos et Blockchain.com. Il faut reconnaître que la valeur totale des jetons adossés à de l’or a été multipliée par plus de 16 fois, soit 160 millions de dollars en valeur.

Quelques points essentiels à retenir sur les actifs durables.

Les jetons adossés à l’or offrent de nombreux avantages par rapport à l’or traditionnel :

  • La disponibilité des transactions 24h/24 et 7j/7,
  • Une transférabilité améliorée,
  • Facilité d’utilisation (via Internet),
  • Le faible coût de possession. (le coût et la commodité globale d’utilisation par rapport aux options traditionnelles de propriété d’or.)

Désormais, on compte au moins huit Tokens gold-back en circulation

Trois Tokens adossés à de l’or dominent actuellement : Tether Gold (XAUT) d’une valeur marchande de 87 millions de dollars, PAX Gold (PAYG) d’une valeur marchande de 44 millions de dollars et DGLD (DGLD) d’une valeur de marché de 25 millions de dollars. Elles représentent actuellement 94 % de la valeur marchande totale de tous les jetons adossés à de l’or

L’or et les crypto peuvent être détenus en dehors de tout intermédiaire ou tiers. De plus, la possession est sous le contrôle exclusif du propriétaire réel.

Différences des actifs durables adossés à l’or.

Des différences significatives existent entre les jetons adossés à de l’or, telles que la mesure / l’ancrage à l’or, le coût de possession et d’utilisation, le choix de la plateforme Blockchain, l’emplacement de stockage de l’or soutenant le jeton et les options de conversion du jeton en or physique.

Dans l’ensemble, les jetons adossés à l’or complètent à la fois les modes traditionnels de possession d’or et de crypto-actifs purs comme le Bitcoin : les jetons adossés à l’or ne remplacent pas entièrement les raisons de posséder de l’or physique.

L’attrait ancien et éternel de l’or.

L’or a l’un des antécédents d’utilisation les plus longs de l’histoire en tant que réserve de valeur et moyen d’échange. Les archives archéologiques ne sont pas tout à fait claires sur le moment où les humains ont découvert et commencé à utiliser l’or comme bijoux et à d’autres fins.

Toutefois, la première utilisation de l’or comme instrument monétaire a apparemment émergé dans le royaume de Lydie (situé en Turquie) vers le VIe siècle av.

Au-delà de sa large utilisation mondiale dans la joaillerie et d’autres activités (par exemple, les soins dentaires, l’électronique, en tant que métal industriel), une grande partie des investissements actuels pour l’or tourne autour de son rôle historique en tant qu’actif dur et réserve de valeur.

Ces propriétés s’illustrent par la façon dont le prix de l’or augmente souvent en période de turbulences économiques, financières et politiques. Par exemple, pendant les récessions, l’or a eu tendance à prendre de la valeur. Pendant les guerres majeures, l’appréciation du prix de l’or a souvent été encore plus dramatique. L’or est souvent désigné comme l’actif « refuge » ultime.

Les banques centrales et l’or

En plus de son rôle traditionnel d’actif solide et de valeur refuge, l’or est aujourd’hui largement détenu en quantités importantes comme actif de réserve. Aussi bien que par de nombreux gouvernements, banques centrales et institutions multilatérales du monde.

Sur les 190 000 tonnes d’or estimées jamais extraites, environ 35 000 tonnes (18 %) sont détenues aujourd’hui par des institutions du secteur public.

Depuis que le président américain Richard Nixon a retiré les États-Unis de l’étalon-or en 1971, le dollar américain a perdu 98% de sa valeur par rapport à l’or (l’or s’est apprécié de 38 $/oz à environ 1 700 $ en avril 2020).

L’un des premiers jetons adossés à l’or relativement décentralisé a été conçu par Digix, basé à Singapour en 2014, qui cherchait à mettre « de l’or sur une Blockchain ». Le token adossé à l’or Digix (DGX) a servi de modèle général pour les nombreux Tokens adossés à l’or qui ont été lancés ultérieurement.