Le Tether doit-il être régulé ? │ Le principe de régulation dans le système blockchain a toujours été légitimement perçu comme une entrave. Le blockchain, en effet, aura été envisagé de sorte à échapper au contrôle des banques et des régulations leur étant propres.
Cependant, si les cryptomonnaies permettent d’échapper à l’intermédiaire bancaire, elles ouvrent toutefois la voie à certaines dérives. Des dérives que le Tether est plus à même d’engendrer du fait de ses caractéristiques.

Le Tether, une cryptomonnaie appréciée justement parce qu’elle n’est pas régulée

Le Tether est considérée comme une cryptomonnaie à part car elle est la plus efficace des Stablecoins du marché. Un marché qui, si on le régulait, nuirait alors instamment à la fiabilité du système ainsi proposé.

Qu’est-ce qu’un Stablecoin ?

Un Stablecoin est une cryptomonnaie qui, elle, ne se destine pas à la spéculation via des fluctuations de son cours mais, au contraire, recherche la stabilité. Un Stablecoin comme Tether est indexé sur une monnaie réelle financière – le plus souvent le dollar – et n’est de ce fait jamais en proie à l’instabilité que connaissent bon nombre de cryptomonnaies.

Le Tether comme garantie de stabilité pour les investisseurs

Le Tether est en un sens une valeur refuge parmi les cryptomonnaies. Jamais elle ne connaît la volatilité que peut par exemple connaître le Bitcoin. Cette stabilité du Tether est en réalité primordiale pour sécuriser ses fonds. En cas de baisse des cours, il suffit alors de convertir sa cryptomonnaie en Tether pour stabiliser la somme convertie.
Un investisseur dans la cryptomonnaie scrupuleux et avisé peut ainsi se prémunir de chutes désastreuses des cours en changeant sa cryptomonnaie à temps.

Les dangers d’une cryptomonnaie non régulée

Une cryptomonnaie, même si elle est stable, présente des inconvénients majeurs pour la collectivité. Si le système bancaire est largement perfectible et s’avère souvent un intermédiaire encombrant, il a au moins le mérite de garder un œil sur les transactions dépendantes de son système.
Les cryptomonnaies comme le Tether se vantent de l’anonymat et de la facilité des transactions, mais contribuent alors tacitement à favoriser le crime organisé dans le monde.

La question persistante du blanchiment d’argent via cryptomonnaie

Le principal reproche adressé aux cryptomonnaies depuis leur élaboration reste encore le rôle joué dans le blanchiment d’argent. Qu’il s’agisse du trafic de drogue ou des manœuvres pour dissimuler des pots-de-vin comme cela s’est fait au Venezuela, de nombreuses malversations ont été permises par la technologie blockchain.

L’ampleur du phénomène était néanmoins marginale. Les cryptomonnaies, souvent volatiles, avaient pour conséquence de pouvoir ruiner tout criminel y faisant transiter de l’argent sale. Cependant, la donne a changé depuis que les Stablecoins ont envahi le marché.
Tether étant la principale d’entre elles, la question de sa régulation se sera alors posée.

Lire aussi : Tether bientôt integrée à la solution Hermez

À ce titre, considérant le rôle potentiellement criminel joué par le Tether, il est préférable de réguler ses activités. Il n’est pas exclu que les autorités judiciaires, à terme, en viennent à pénaliser les utilisateurs de cette cryptomonnaie afin de nuire efficacement à cette dernière.

Alors? Au final?… Tether régulé ?… Le Tether finira vraisemblablement contraint d’accepter de subir des régulations propres au système bancaire afin de pouvoir continuer à exister.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici